Chiffons et Jupons

Une question me vient à l'esprit, vaut-il mieux saouler les gens à l'écrit ou à l'oral. Pour l'instant j'ai choisi l'écrit et je me dis que c'est vraiment mieux pour les autres, au moins là, ils ne sont ni obligés de m'écouter, ni de me lire d'ailleurs...

06 juillet 2006

Coin lecture

can_you_keepCan you keep a secret ? de Sophie Kinsella

Things are suddenly starting to look up for the hapless but optimistic Emma Corrigan. She has kept her job at Panther Cola for nearly a year, has the perfect boyfriend and hopes for a promotion to marketing executive should her first opportunity to strut her stuff and land a business deal be successful. Unfortunately, things don't go quite as planned, and on her unusually turbulent return flight from a disappointing client meeting, in a terrified state, she confesses her innermost secrets to the good-looking stranger sitting beside her. When she shows up at work the next morning, she is horrified to discover that her mystery man is none other than the revered and brilliant Jack Harper, American CEO of Panther Cola, on a weeklong visit to the company's U.K. branch. Thus begins a series of chaotic, emotionally exhausting and funny episodes that thrust Emma, with her workaholic best friend, Lissy, and their awful flatmate Jemima, into a world of fairy tales, secrets and deceit. source Amazon.com


les_5_personnesLes 5 personnes que j'ai rencontrées là-haut Mitch Albom

Pendant des années, le vieil Eddie, petit bonhomme trapu de 83 ans, a veillé au bon fonctionnement des attractions de la fête foraine de Ruby Pier. Comble de l'ironie, c'est ici qu'il vient tout juste de mourir, écrasé sous la nacelle d'un manège alors qu'il tentait de sauver la vie d'une fillette... Arrivé dans l'au-delà, le défunt se retrouve embarqué sur un vaste océan multicolore et multiforme où, comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes et déterminantes : avec Marguerite, son amour perdu, mais aussi son ancien capitaine d'infanterie, une vieille femme aux cheveux blancs, un mystérieux homme bleu et une toute jeune asiatique détenant, dans ses petits doigts atrocement brûlés, le secret d'Eddie et de sa destinée...


ted_strangerSacrés Français, le roman ! Un américain en Picardie de Ted Stranger

«Bonjour. Je m’appelle Jonathan Bradley, et dans quelques minutes je vais atterrir à l’aéroport de Roissy. J’ai bientôt 40 ans, et suis américain. C’est ma première visite en France, un pays que malgré tout je connais puisque, comme beaucoup de mes compatriotes, j’ai vu Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.»

Cadre moyen d’outre-Atlantique il débarque dans l’Hexagone pour «dégraisser» une PME achetée depuis peu par des investisseurs du Texas. Au cours des prochains mois, cet émissaire un peu naïf de l’ultra-libéralisme USA sera confronté au militantisme de ses salariés, à des tracasseries administratives sans fin, et, à toute la richesse d’une France contestataire.

Face à son taylorisme, Bradley se trouvera contrecarré par une coalition de ses employés : un OS qui semble connaître le Code du travail par cœur, un ingénieur (Bac +2) que les autres appellent l’intello, et la comptable, divorcée, jacobine et non sans charme. Cette fiction rocambolesque a pour but de divertir, bien sûr, mais aussi de traiter avec ironie et impertinence des thèmes qui sont d’une actualité brûlante dans un pays qui tremble devant les délocalisations et la directive Bolkestein.

Posté par Agatha à 14:58 - Vu dans les livres - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    "Les 5 personnes que j'ai rencontré là-haut" : très joli livre. Touchant mais pas guimauve. Pas idéaliste non plus. Mais une expérience que j'aimerais bien faire quand le moment sera venu.

    "Sacrés français" : pas lu, mais juste pour rester dans la vague "les français vus par des étrangers", je conseille fortement "A Year In The Merde" et "Merde, Actually" de Stephen Harper. Une traduction française du premier existe, mais la VO est tellement hilarante que je doute que la VF en restranscrive la finesse.

    Posté par Sparadra, 06 juillet 2006 à 20:50
  • C'est les premiers livres que j'ai lu une fois arrivée en Angleterre,en VO oui, oui, c'est beaucoup mieux, ils sont supers. J'ai encore jamais retrouvé le même genre, mais je ne perd pas espoir !!!

    Posté par A ga dou dou dou, 07 juillet 2006 à 09:59

Poster un commentaire